Donate

BOYCOTTEZ LA RUSSIE

media resistance group18/10/22 16:02964

The text is available in English at the link.​

Metin burada Türkçe mevcuttur.

Текст доступен на русском языке по ссылке.

Der Text findet sich auf Deutsch unter diesem Link.


Depuis plus de huit ans, la Russie mène sa guerre contre l’Ukraine. Ce printemps, le 24 février, l’invasion à grande échelle a commencé par les bombardements des villes paisibles loin du front, la guerre est alors devenue totale.

Depuis le début de cette invasion la Russie effectue le génocide [1,2,3]: elle encourage et applique systématiquement les violes et les tortures contre la populations civile, un réseau de camps de filtration a été déployé, les ukrainien.nes sont déporté.es en profondeur de son territoire et les enfants sont enlevés pour la « russification ». Une circonscription des hommes est menée férocement, surtout dans les zones occupées, où les ukrainiens sont utilisés comme chair à canon dans les attaques contre leur propres concitoyens.

Les bombardements à l’aveugle des objets civils font partie de la stratégie russe intentionnée. Plus de 10 millions d’ukrainien.nes sont devenu.es réfugié.es, des villes entières sont effacées de la face de la terre, des dizaines de milliers des civils sont péris.


Ukraine Data Explorer
Ukraine Data Explorer

Si ce n“est pas l’invasion elle-même, mais son ampleur s’est avérée inattendue pour la plupart des observateurs. C”est une catastrophe évidente pour l’ économie et la politique extérieure du pays.[1,2,3].

La raison de l“invasion réside dans les plans politiques et idéologiques.[1,2] Non seulement l”élite, mais aussi la majorité de la société russe a soutenu et continue de soutenir les idées revanchardes de restitution de l“ancienne grandeur et des territoires ‘perdus’. Les précédentes interventions militaires des vingt dernières années (Tchétchénie, Géorgie, Ukraine, Syrie, Libye, République centrafricaine, Arménie et Azerbaïdjan, <10>Kazakhstan)

n”ont pas rencontré de censure ou de résistance publique sérieuse, mais au contraire, elles ont encore renforcé les cotes d'écoute des autorités et du président Poutine. [<11>1,<12>2,<13>3]

Partagée par la majorité de la population, l“idéologie d”État russe est construite sur l“opposition à l”Occident et la supériorité imaginaire sur les pays de la périphérie. L“influence politique de la Russie dans la région et au-delà se résume à soutenir des dictateurs et des autocrates spécifiques, des mouvements et des idées d”ultra-droite : attitudes patriarcales et misogynie, homophobie, nationalisme des nations « formant l'État », autocratie.[1,2,3,4,5,6,7]

En plus des interventions militaires directes, la Russie maintient celles qui existent déjà dans un état latent et attise de nouveaux conflits locaux dans son propre intérêt. [1,2,3,4,5] Non seulement cela entraîne des pertes massives, mais cela oriente également des sociétés entières vers le nationalisme, les autocraties et la militarisation, rendant de moins en moins probable un changement social et économique positif.

Cependant, la « splendeur » russe et son projet impérialiste ont été en effet soutenus par les pays occidentaux et le capital occidental pendant des années. Le fondement de l’économie russe c’est la vente des hydrocarbures dans les pays de l’Europe occidentale. Pendant toute l’époque de la Russie contemporaine, le gaz russe de bon marché était beaucoup plus important que les slogans des « valeurs européennes ». Les structures de l’OTAN et les politiciens conservateurs utilisaient la Russie comme un épouvantail commode pour mobiliser les électeurs et obtenir le financement pour les projets militaires.

Les gauchistes soutiennent le front anti-impérialiste, les partis de droite ont été nourris directement par le Kremlin. Et le secteur privé continue à multiplier le capital. Ce sont les entreprises occidentales qui colmatent les trous du système vieilli hérité de l’URSS et munissent les secteurs stratégiques par les technologies et les équipements. [1,2,3,4,5]


Centre for Research on Energy and Clean Air [OC] Fossil fuels purchased from Russia since the invasion of Ukraine​​​​​​​
Centre for Research on Energy and Clean Air [OC] Fossil fuels purchased from Russia since the invasion of Ukraine​​​​​​​

Pas seulement la propagande russe mais les médias occidentaux soutenaient le mythe de la Russie comme un joueur fort et dangereux avec lequel c’est mieux de ne pas brouiller. Mais en dépit de cette opinion répandue, la Russie est un état économiquement faible et très dépendant. Malgré ses dimensions immenses et la quantité des ressources naturelles accessibles la Russie est incapable de rester en flot longtemps sans liaisons économiques avec les pays d’Occident.

L’armée russe a été pendant de nombreuses années considérée comme la deuxième armée la plus puissante du monde. Mais de véritables hostilités à grande échelle ont montré que son potentiel militaire est sérieusement surestimé.


Conflict Armament Research​​​​​​​
Conflict Armament Research​​​​​​​

Les forces armées russes n“ont tout simplement pas assez d”armes de haute précision et de combattants entraînés pour mener à bien des opérations complexes. Impliquant un grand nombre de victimes et de destructions, le “feu de barrage” reste la principale tactique d“avancement. Les soldats et les officiers commettent des crimes de guerre non seulement pour intimider les ukrainiens, mais aussi parce qu”ils ne savent tout simplement pas comment et ne peuvent pas se battre autrement. De plus, la majorité de la société russe reste passive ou approuve le génocide contre les ukrainiens.

L“ensemble du système politique russe est fermé à Poutine et à son entourage. Le gros capital est réparti entre des hommes d”affaires loyaux qui ne représentent pas une force indépendante et se tournent vers le Kremlin pour toutes les questions sérieuses. Pendant de nombreuses années, la sélection professionnelle parmi les fonctionnaires et les forces de sécurité s“est faite sur le principe de la loyauté et du manque d”initiative. Il est vain d’attendre que, dans le système actuel, il y ait soudainement des forces qui organiseront un coup d'État dans un avenir proche, ou même arrêteront la guerre.


Et la société russe tout simplement continuait à vivre sa « vie normale » jusqu’à la déclaration de la mobilisation. Et même là, il n’y a pas eu que très peu de protestations discrètes et un sursaut de sabotage pas remarquable.

Bien que l’opposition organisée se prononce contre la guerre depuis le confort relatif de l’exil, elle partage cet accord général en ce qui concerne la restauration de la majesté et de la puissance de l’État russe. Même maintenant ils sont plus émus par la lutte pour le pouvoir que par l’activité anti-guerre.

Il ne faut pas méconnaître le mouvement anti-guerre de base, il faut le soutenir entièrement, mais malheureusement personne ne croît en sa capacité d’arrêter la guerre dans un avenir prévisible.

Le système politique fondé sur l’esprit de revanchisme et du ressentiment, qui sous-entend l’ambition permanente vers l’expansion militaire, a été développé en Russie. Il n’y a pas d’espoir que ce système puisse bientôt changer depuis l’intérieur. Voilà pourquoi pour arrêter cette guerre et prévenir les nouvelles guerres, il faut de toute manière soutenir l’Ukraine et dans l’avenir priver la Russie de toute capacité de mener des offensives militaires.

Le conflit armé direct des pays de l’OTAN avec la Russie peut provoquer la guerre nucléaire et avoir alors des conséquences imprévisibles. Mais afin de priver la Russie de sa puissance militaire, il ne faut pas la bombarder. Le soutien de la résistance ukrainienne et les sanctions économiques ou l’embargo total sont suffisants.

Malheureusement, les sanctions ne peuvent pas fonctionner immédiatement, mais elles donnent des résultats. Le complexe militaro-industriel russe est le successeur direct du complexe soviétique et il est principalement engagé dans la réparation, le soutien et la modernisation de ce qui était produit à l'époque soviétique. Elle n“est pas en mesure de produire en masse de nouvelles armes. Et même en cela, elle dépend critiquement de l”approvisionnement en composants occidentaux, bien qu’il puisse continuer à fonctionner pendant un certain temps grâce aux ressources accumulées.

Même maintenant, l“armée russe connaît une faim d”obus et une pénurie de missiles à longue portée, utilise des équipements des années 1950-60, et n“a pas été en mesure de mettre en service un seul modèle vraiment moderne d”armes lourdes (comme l“avion SU-57 ou le char Armata) et essaie frénétiquement d”acheter au moins une sorte d“arme dans des pays comme l”Iran et la Corée du Nord. [1, 2, 3, 4, 5]


How companies from Switzerland, Italy, and Germany help Russia circumvent sanctions to produce weapons​​​​​​​
How companies from Switzerland, Italy, and Germany help Russia circumvent sanctions to produce weapons​​​​​​​

Ce sont les sanctions de 2014, même si elles ne l“ont pas rendue impossible, mais ont considérablement compliqué la coopération avec la Fédération de Russie dans le domaine du complexe militaro-industriel. En raison des sanctions, de la corruption et de l”inefficacité de la gestion, la modernisation des forces armées russes, qui a commencé en 2008, comme on peut le voir après six mois de guerre et selon le témoignage des participants directs aux événements, a échoué. [1,2]

C’est précisément ce qui permet maintenant à l’Ukraine de retenir l’invasion russe et réduire le nombre de victimes parmi la population civile.

Si les sanctions graves avaient été établies en 2014 ou en 2008, si les sociétés et les gouvernements en Europe avaient été moins « pacifistes » (cela veut dire pro-russes), on aurait probablement pu éviter cette guerre.

Cela nous rappelle encore une fois que sans la pression d’en bas ni les sanctions ni l’embargo ne marcheront pas. C’est pourquoi il est nécessaire d’organiser les actions publiques et de faire campagne pour l’isolement économique complet de la Russie.


media resistance group , данные актуальны на&nbsp;4.10.2022 на&nbsp;основании мониторинга Yale School of Management
media resistance group , данные актуальны на 4.10.2022 на основании мониторинга Yale School of Management

La Russie promeut les valeurs conservatives et l’autoritarisme, elle empêche les changements sociaux positifs partout où elle le peut. Outre le Caucase, le Proche-Orient et l’Asie centrale, la Russie étend sa présence dans l’Afrique du Nord et l’Afrique centrale. Elle s’appuie principalement sur la présence militaire et le soutien militaire des régimes meurtriers. Bien sûr pas seulement la Russie fait comme ça, mais plus la puissance militaire d’un des promoteurs de l’impérialisme et de la militarisation diminue, plus il y aura de ressources pour les changements sociaux positifs dans le monde.

La défaite et la démilitarisation de la Russie n’arrêtera pas seulement la guerre en Ukraine. Sans soutien russe, de nombreux partis et mouvements d“extrême droite dans la région s”affaibliront et les régimes autoritaires seront contraints de revoir leurs politiques de démocratisation ou de cesser complètement d’exister.

Toutes les ressources versées dans la Russie soutiennent le statut quo, c“est-à-dire la guerre. Ce fil doit s”arrêter complètement. Tous les liens économiques avec la Russie doivent être rompus, quel que soit le profit qu’ils rapportent.


Nous vous exhortons de :

organiser des actions directes, des blocages et des événements d’information

— trouver et diffuser des données sur la coopération des entreprises locales avec le complexe militaire-industriel russe et pas seulement. Nous collecterons et publierons des données sur ces connexions dans chaque pays et au niveau transnational.

— rendre visible la présence de capitaux et d“officiels russes dans vos pays. Squatter les villas des sacs d”argent russes, attaquer leur propriété, bloquer les apparitions publiques de personnes affiliées à l'État et au capital russes. N’oubliez pas que Russia Today est une chaîne de télévision publique russe.

— ne pas fermer les yeux sur le fait que les suppoteurs du régime poutinien existent bel et bien chez la gauche occidentale, et pas seulement parmi les mouvements de droite. Ce point a été longtemps discuté, et enfin on peut se débarrasser de cette crasse rouge et brune

— soutenir la résistance ukrainienne et le réfugié.es directement et par les donations


Les anarchistes de Londres ont saisi le manoir de l’oligarque russe Oleg Deripaska. Mars 2022
Les anarchistes de Londres ont saisi le manoir de l’oligarque russe Oleg Deripaska. Mars 2022

Les informations sont collectées et analysées par Media Resistance Group.

Comment
Share

Building solidarity beyond borders. Everybody can contribute

Syg.ma is a community-run multilingual media platform and translocal archive.
Since 2014, researchers, artists, collectives, and cultural institutions have been publishing their work here

About